Qui Sommes Nous?

Forte d’une politique avisée et clairvoyante et aussi d’une mise en œuvre systématique et conséquente, la Suisse peut se prévaloir d’avoir l’un des meilleurs systèmes de prévoyance au monde. Le principe des trois piliers forme un fondement stable et cohérent pour pouvoir faire face aux difficultés actuelles, à savoir le vieillissement démographique, l’allongement de l’espérance de vie et le bas niveau du rendement des placements.

Dans la représentation des intérêts du système de prévoyance, l’AVS est un système où la politique prédomine et donne essentiellement le ton. Les intérêts des quelque 2300 caisses de pension, quant à eux, sont regroupés et représentés par une puissante association, l’ASIP. Seule une voix faisait encore défaut pour représenter les fondations de libre passage, dont le capital totalise aujourd’hui quelque 130 milliards, et les fondations du pilier 3a. Et cela bien que les difficultés auxquelles se heurtent ces institutions soient similaires à celles auxquelles se trouvent confrontées les caisses de pension: réglementation, croissance et efficacité opérationnelle.

En 2011, les représentants des plus grandes institutions du pilier 3a et des fondations de libre passage se sont réunis en un cercle à caractère officieux pour faire profiter leurs fondations et leurs clients en échangeant des outils et en se concertant dans la mise en œuvre du cadre réglementaire.

Au terme de presque trois années de collaboration officieuse, ce cercle a décidé de lui donner un caractère officiel en créant une association, l’Association prévoyance suisse (VVS).

Nils Aggett

Président, Association prévoyance suisse (APS)